Share!Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Pour beaucoup dans le monde, le jeu en ligne reste une activité agréable et relaxante. Ils s’ y livrent de temps à temps pour se relaxer simplement. Pour ces joueurs donc, le jeu est tout simplement un passe-temps ou une sorte de divertissement. Cette réalité n’est pas forcément le cas pour d’autres joueurs. Pour eux, le jeu tend très vite à se transformer en une activité bien pire; simplement parce qu’ils développent une addiction au jeu. Cette addiction leurs crée des sérieux problèmes au point de détruire leur vie, leurs foyers et même leur sécurité financière.

Addiction au jeu : Les Symptômes

Addiction au jeu et jeu compulsif

Une addiction au jeu ressemble à bien d’égard à plusieurs autres troubles du contrôle des impulsions. Cela arrive au point qu’une personne devienne incapable de contrôler ses actions. Même lorsqu’elle se rend compte que cela lui nuit ou que cela nuise à d’autres personnes autour de lui. Il est important de savoir qu’il existe plusieurs différentes formes d’addiction au jeu. Tous les dépendants ne réagissent pas de la même manière et ne développent pas les mêmes symptômes.

Trois types les plus courants de forme d’addiction au jeu

Jeu compulsif : Un joueur compulsif n’a aucun contrôle sur son jeu. Il peut continuer à parier de l’argent sans en envisager les conséquences. Un joueur compulsif cherchera toujours une raison pour jouer; même s’il est conscient de ne pas avoir suffisamment d’argent pour couvrir ses pertes.

Bing gambling : Si le bing gambling n’est pas directement considéré comme un jeu compulsif, il possède cependant beaucoup de similitudes avec le jeu compulsif. La personne va exactement agir comme un joueur compulsif. Mais cela seulement à certaines périodes du temps. Cela donne l’impression que le joueur a le contrôle sur le jeu parce que pouvant passer des semaines et des mois sans jouer. Mais une fois qu’il se remet au jeu, il agit exactement comme un joueur compulsif.

Jeu problématique : C’est la forme d’addiction au jeu la moins extrême. Le joueur n’est pas complètement accro au jeu. Même s’il n’est pas un joueur tout à fait compulsif, le jeu pose quand même quelques soucis dans sa vie. Cela peut être le cas d’une personne qui joue pour couvrir ses pertes ou qui ment à sa famille pour jouer. C’est aussi le cas d’une personne qui se rend compte qu’elle joue plus qu’elle ne devrait et qui n’arrive pas à s’arrêter d’elle-même.

Addiction au jeu : Symptômes communs

Addiction au jeu : Symptômes communs

Il est difficile de parler de symptômes communs. La seule manière de le constater c’est lorsque le joueur lui-même ou sa famille identifie les symptômes. Plusieurs études ont tentées de déterminer comment les joueurs développent l’addiction au jeu. Elles sont toutes arrivé à la même conclusion.

Le chiffre le plus largement rapporté et accepté pour les joueurs compulsifs se situe entre 2 et 3%. Les joueurs compulsifs ou pathologiques, sont encore plus rares; cela affecte environ 1% seulement des joueurs. Cela dit, ces chiffres ont tendance à être un peu plus élevé dans les régions du monde où le jeu représente une partie considérable dans la culture et dans la vie des gens, comme à Las Vegas ou à Macao.

Comment identifier l’addiction au jeu

Il est facile de détecter les signes de dépendance au jeu chez certains joueurs. Chez d’autres par contre, cela passe souvent inaperçu. C’est généralement le cas lorsque le joueur arrive à cacher ou à rationaliser ses problèmes d’addiction au jeu.

 

Voici quelques symptômes pour déceler un problème d’addiction chez un joueur :

  • La personne pense souvent au jeu lorsqu’ il ne peut pas jouer
  • Elle a constamment besoin de miser plus d’argent dans le but de ressentir les mêmes frissons
  • La personne se sent agitée et contrariée quand elle essaie de réduire son temps de jeu
  • La personne utilise souvent le jeu pour échapper aux problèmes et aux angoisses du monde réel
  • Lorsqu’une personne cherche toujours à refaire ses pertes et cela, peu importe le coût
  • Si une personne est capable de mentir à des amis et à la famille pour dissimuler ses activités liées au jeu.
  • Lorsqu’une personne peut parfois se tourner vers des activités illégales pour financer son addiction au jeu
  • Lorsqu’une personne essaie souvent d’arrêter de jouer, mais échoue à plusieurs reprises

L’addiction au jeu est un problème sérieux qui peut mettre votre famille et votre sécurité financière à risque. Si vous, ou quelqu’un que vous connaissez, présente certains des symptômes ci-dessus, nous vous recommandons fortement de demander de l’aide immédiatement. Il existe d’innombrables sites et services d’assistance comme adictel. Ces services sont disponibles dans le monde entier, donc s’il vous plaît demandez de l’aide si vous pensez que vous pourriez en avoir besoin. La plupart des casinos en ligne de France comme La Riviera casino peuvent assister les joueurs qui font face à des problèmes d’addiction au jeu.